Le Fort Saint-George

Construit par la Compagnie britannique des Indes Orientales, en 1653

Le Fort Saint-George, dont le nom rend hommage au Saint Patron de la Grande-Bretagne, est aujourd’hui bien conservé.

On y trouve un musée qui retrace les origines de la ville et l’histoire du Fort. Une galerie de portraits et des objets datant de l’époque coloniale y sont exposés.

Le comptoir commercial de la Compagnie britannique des Indes orientales dans le sud de l’Inde, se trouvait depuis 1611 à Masulipatam. Après l’autorisation de construire un fort, obtenue du raja de Chandragiri en 1639, il est transféré à Madras (aujourd’hui Chennai). La ville devient le siège de la compagnie dans le sud de l’Inde en 1641 et la première colonie de la Compagnie à être fortifiée en Inde.

En 1746, les français s’emparent  brièvement du Fort Saint-George. Les britanniques le renforcent quand ils le récupèrent trois ans plus tard, ce qui leur permettra de le défendre avec succès contre les Français, de 1758 à 1759.

À deux reprises, le fort est menacé par le souverain musulman de Mysore, Hyder Ali (1769 et 1780).

Par la suite, il est largement transformé pour devenir le centre de l’administration britannique des Indes du Sud. Il abrite aujourd’hui l’assemblée législative du Tamil Nadu.

 

 

 

Information

Voir plus  

Articles

Voir plus  
Guide voyage Tamil Nadu

T-Shirt Chai

OFFREZ-VOUS LE t-SHIRT CHAI

Exclusivité shrimadindia!

Disponible en 5 couleurs