L’Inde de Paola

Article mis à jour le

par Paola Frachon

Mon Inde à Moi… Cela a commencé en 1996 et 1998 avec mon 1er voyage en Inde du Nord, avec ma 1 ère vision à la sortie de l’aéroport: un dépaysement total! Des gens partout dans les rues, à pieds, en voiture, à moto… Le tout dans une confusion totale, avec les klaxons et surtout la pollution, un épais nuage gris qui flotte sur la ville… Dans ma tête, je me suis dit : “Mais je suis où??? Dans un autre monde??? Qu’est-ce que je fais là?? Et eux, ils ne dorment pas? À cette heure-ci? 1 h du matin !! Waouh!”

Ensuite, ce sera le lendemain, après une petite nuit de sommeil qui ne vient pas… tant j’étais pressée de voir la ville au réveil. Et là… les odeurs, les bruits de la vie, les vaches dans les rues, des chiens errants partout et galeux! Et surtout, à chaque coin de rue la misère, la pauvreté, la saleté, partout dans les rues. Mais aussi, des gens souriants qui vous saluent, des enfants qui vous regardent avec étonnement et curiosité et avec leur sourire qui m’ont fait craquer, je l’avoue . J’ai eu la chance de faire ces 2 voyages grâce à ma cousine Evelyne, expatriée pour 3 ans avec sa famille à Delhi. J’y ai découvert un autre monde, une autre culture, des saveurs “piquantes “, des profusions de couleurs, de senteurs, de bruits… Le pays des extrêmes et des passions exacerbées, des paradoxes, de la fascination, de la beauté dans la laideur et oui !!!! et des rencontres magnifiques et surprenantes.

“Je suis émerveillée par les couleurs chatoyantes des saris…”

J’ai visité des temples magnifiques à couper le souffle!!! Tant de beauté… l’architecture est grandiose, éblouissante, impressionnante. Un vrai conte de fée pour moi dans ces palais de Maharaja, au temps de leur splendeur et de leur richesse. Mais l’improbable est derrière les murs de ces palais, de ces hôtels magnifiques, la misère est bien là !!!! Quel contraste avec le monde si proche où se trouve cette pauvreté, la misère et la richesse… Mais pas pour tout le monde. Je me dis: “Pourquoi ???? Ils ne les aident pas ??? Pourquoi tant d’enfants dans les rues qui mendient??? Ils ne sont pas “nés ” du bon côté! Pas de chance… Et moi, qu’est-ce que je peux faire pour Eux ???”

Cela viendra après, et oui, un voyage comme ça ne vous laisse pas indifférent. Pourquoi ? Parce que l’Inde nous confronte à son humanité, Elle nous oblige à regarder la nature humaine dans ce qu’elle a de plus glorieux, Elle vous force à l’aimer et à la détester à la fois, à l’accepter telle qu’elle est. L’Inde est comme un virus, elle s’immisce dans votre corps et vous transforme. “Ce n’est plus Vous qui visitez l’Inde !!!! c’est Elle qui vous visite “.

En 2006 découverte de l’Inde du Sud et là… un énorme coup de coeur! Encore une fois, je suis émerveillée par les couleurs chatoyantes des saris des femmes, par leur beauté, les fleurs dans leur cheveux, les enfants qui vous sourient avec malice… Ils sont trop beaux!

Et une végétation luxuriante et embaumante, des palmiers, des fruits savoureux , toujours des plats épicés et délicieux. Et toujours la pauvreté, mais qui se voit moins que dans le Nord. C’est à cette période que nous décidons de parrainer un orphelinat à Dindigul. Ce sera notre motivation pour y revenir encore et encore 4 fois. Le dernier voyage remonte à 2015 , nous avons découvert à chaque fois une évolution de l’Inde, qui se transforme en bien.

des enfants et des sourires…

Loganathan est notre premier filleul, il a aujourd’hui 23 ans. Il a réussi ses examens et veut devenir chimiste. Nous avons eu la joie de le voir 4 fois à l’orphelinat et de passer du temps avec Lui et tous les enfants de Goodwill Homes. À présent, c’est une petite fille de 8 ans, Priyadharsini que nous parrainons aussi et nous espérons retourner en Inde pour faire sa connaissance. Pour Nous, c’est un pur Bonheur de pouvoir aider ces enfants et les sortir de la misère et surtout de leur donner un meilleur avenir. Ce pays est particulièrement fascinant et l’effet de surprise que l’on peut ressentir en Inde ne s’arrête pas aux premières semaines. L’Inde invite au changement du regard, Elle invite à être dans l’accueil. Toujours assez de beauté dans le monde pour en supporter la laideur. Un pays plein de mythes et de contrastes, une pauvreté matérielle, mais qui est compensée par une telle richesse intérieure que cela fait relativiser beaucoup de choses. On en revient profondément touché, bouleversé et fasciné à la fois.

Passé le choc culturel en inde, il y a aussi le choc post Inde! Un voyage en Inde laisse des traces! Impossible d’en sortir indemne! Les expériences que l’ont y vit et les scènes de Vie que l’ont y voit sont d’une intensité assez rare. L’Inde fait gagner en maturité et en tolérance. Elle ouvre les yeux sur certaines réalités et permet de se remettre en question sur notre façon de consommer et de vivre avec pas grand chose. Une façon de penser différente… Qui a raison? Il faut savoir accepter que l’Inde évoluera à son rythme et par elle même.

Inde, je t’aime autant que tu me fatigues… Tu me manques autant que tu me bouleverses et je sais que je ne pourrais plus me passer de Toi. Love et Incredible India, je t’ai dans la peau et ne me demandez pas pourquoi je l’aime autant… Peut être parce qu’Elle me surprend, m’émeut et me bouleverse à chaque fois.

Voilà je me relis et en même temps je suis très émue et bouleversée. Les larmes coulent sur mon visage …….. Merci à vous deux Céline et Alain à très bientôt.

Paola Frachon

Paola et son filleul, Loganathan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Guide voyage Tamil Nadu

T-Shirt Chai

OFFREZ-VOUS LE t-SHIRT CHAI

Exclusivité shrimadindia!

Disponible en 5 couleurs