L'ascèse d'Arjuna

 

La Pénitence d’Arjuna est l’un des splendides monuments de Mahabalipuram. Il date du milieu du VIIè siècle. Avec ses 27m de long et ses 9m de hauteur, il est peut-être le plus grand bas-relief du monde. Le monolithe a été sculpté sur les faces de deux énormes rochers adjacents. L’objet de cette œuvre est soit la pénitence d’Arjuna, soit la descente du Gange, ou peut-être les deux. Dépourvus de sources suffisantes, les historiens et les experts en archéologie ne s’entendent pas sur la question. Découvrez les deux légendes dans l’article sur La Descente du Gange à Mamallapuram.

La Pénitence d’Arjuna est un extrait du Mahabharata, qui explique comment Arjuna, l’un des Pandavas, a procédé à de sévères austérités pour obtenir l’arme de Shiva. Le concept de l’histoire englobe la philosophie hindoue où l’on croit pouvoir, par la pénitence, la mortification de soi, atteindre des bénédictions miraculeuses de la part des dieux. L’histoire de «Descente du Gange» raconte la pénitence de Bhagirathi qui a exécuté des austérités afin de ramener la déesse Gange sur terre. Seigneur Shiva consentit à briser la force de la descente du fleuve ses cheveux, car sinon la force serait trop grande pour que la terre puisse la contenir. La représentation du relief de mégalithes soutient l’une ou l’autre légende.

La composition du relief comprend des scènes des mondes naturel et céleste. Une fente naturelle peuplée de Nagas (serpents) sépare les deux moitiés du relief. L’eau coule dans cette fissure imitant une cascade ou la descente du Gange. Juste au-dessus du sanctuaire, Arjuna ou Bhagiratha est sculpté debout sur une jambe, les bras levés, dans une posture de yoga. Derrière lui apparaît le Seigneur Shiva, tenant une arme et assisté par des êtres célestes. Dans la nature, les éléphants en taille réelle protègent leurs petits. Il existe également de nombreux autres animaux. Toute la présentation est faite avec la plus grande habileté.

Derrière cette oeuvre sublime, se trouve un parc dans lequel sont dispersés des petits temples sculptés dans la roche, le phare de Mamallapuram et des étrangetés naturelles telles que la fameuse “butter ball” ou ‘la boule de Krishna”. Cette énorme roche de forme ovale posée sur un rocher semble défier la gravité. Depuis 2019, l’accès au parc est payant. Le ticket à 600 roupies inclut l’accès aux trois sites principaux de Mamallapuram, à savoir le temple du rivage, les fives rathas et le parc avec la “butter ball”.

 

Articles

Voir plus  
Guide voyage Tamil Nadu

T-Shirt Chai

OFFREZ-VOUS LE t-SHIRT CHAI

Exclusivité shrimadindia!

Disponible en 5 couleurs