fbpx

Les Dieux hindous de la Trimurti

Les Dieux hindous de la Trimurti

Avec quelques dizaines de millions de divinités, on peut effectivement parler de polythéisme...

Ganesh, le Dieu qui écarte les obstacles
La vache: un animal sacré en Inde
Rudraksha, une graine mystique

Dernière modification le

Les Dieux hindous

On peut dire que l’hindouisme est une religion plutôt créative! Les Dieux hindous sont innombrables, ils apparaissent au fil des ans, changeant de rang, ou de formes… On les trouve dans les Vedas (anciens textes religieux) ou dans les grandes épopées telles que le Mahabharata et le Ramayana. Mais ils surgissent aussi au XXème siècle, comme la nouvelle déesse Santoshi Mata, née en 1960!

Découvrez ici  les Dieux de la Trimurti (la Trinité des hindous): Brahma, Vishnu et Shiva.

Les Dieux hindous sont souvent représentés avec des bras multiples, chacun tenant un objet qui symbolise un pouvoir ou une fonction de la divinité. Parfois, ces attributs sont remplacés par des gestes (mudra) qui symbolisant l’état d’esprit de la divinité. Si elle est charitable, les doigts pointent vers le bas. Si elle est protectrice, les doigts pointent vers le haut.

Chaque Dieu a plusieurs attributs, un véhicule (ou une monture) et de nombreux avatars.

Brahma, ou la Création

 Parmi les Dieux hindous de la triade, Brahma est le créateur. Il est aussi celui qui détient le savoir et celui qui révèle les Védas. Il est la personnification de l’esprit universel, l’Absolu.

Représenté avec quatre têtes (dont trois seulement sont visibles le plus souvent, puisqu’elles sont tournées vers les 4 points cardinaux), qui symbolisent les quatre Védas.e

Dans ses quatre bras, il peut tenir un livre (symbole des Védas), un mala ou chapelet (qui permet de mesurer le temps), un pot à eau (qui représente l’énergie cosmique qui crée l’univers), une cuillère (objet utilisé dans les rituels), un lotus, un arc, un sceptre. Sur son épaule gauche, il peut porter une peau de tigre ou d’antilope noire. Il porte une barbe et a un visage méditatif.

Son véhicule est une oie sauvage (hamsa) qui symbolise la connaissance, le discernement.

Son épouse est Saraswati, déesse de la connaissance, des lettres, des arts et de la musique.

La couleur or symbolise l’activité.

Plusieurs mythes de la cosmogonie hindoue sont associés à Brahma. Selon l’un d’eux, “le Soi Suprême créa les eaux où il déposa sa semence. De là, germa un oeuf d’or où naquit Brahma qui ensuite créa le monde.”

Dans la cosmologie hindoue chaque ère cosmique (kalpa) correspond à un jour de Brahma, qui lui-même correspond à 4320 millions d’années. Entre deux kalpas, il y a une nuit de Brahma, qui dure aussi longtemps qu’un jour. Une nouvelle création commence quand le Dieu se réveille…

A chaque création d’un univers, Brahma est chargé de mettre en ordre certains éléments préexistants et éternels. Dans les textes, il est comparé à un habile artisan qui, tel un potier fait apparaitre un pot à partir de l’argile.

Le culte de Brahma est rare, il est l’oublié de les dieux hindous. Très peu de temples en Inde lui sont dédiés (un à Pushkar dans le Rajasthan et un dans l’Odisha), cependant son image est souvent présente dans les temples.

 

Vishnu, la conservation

Son rôle est de conserver le monde entre la création (Brahma) et la destruction (Shiva). Il est responsable de l’harmonie universelle.

Vishnu est toujours noir ou bleu sombre, couleur de l’éther. Il est représenté avec quatre ou huit bras, dans lesquels il tient:

  • une roue (chakra) symbolisant l’énergie et l’esprit universels.
  • une conque (shanka) qui évoque l’eau, la fertilité, la génèse. Sa résonance peut aussi représenter le son Aum, les vibrations cosmiques.
  • une massue en or (sadha), symbole de son autorité.

 

Son véhicule est l’aigle Garuda (mi-homme, mi-oiseau).

Son épouse est Lakshmi, la déesse de la fortune et de la prospérité.

La plus populaire des représentations de Vishnu, le montre allongé et endormi sur les anneaux de Shesha, serpent à milles têtes, son épouse Lakshmi assise à ses pieds.Dans son sommeil mystique, il élabore le monde à venir. A son réveil, une tige de lotus sort de son nombril, supportant Brahma, qui a la tâche de créer l’univers conçu par Vishnu.

Quelques avatars de Vishnu:

Matsya (le poisson), Kurma (la tortue), Varaha (le sanglier), Narasimha (l’homme-lion), Vamana (le nain), Parashurama, Rama, Krishna (l’avatar de Vishnu le plus populaire), Bouddha (fondateur du Bouddhisme, les hindous le considèrent comme le 9ème avatar) et Kalkin.

Shiva, la destruction

shivaLe plus vénéré de tous les dieux hindous, l’ambivalent, le redoutable et le bienfaisant. Il détruit le monde pour en créer un nouveau, meilleur.

Ses yeux sont mi-clos. Il les ouvre pour la création et les ferme pour mettre fin à l’univers et amorcer un nouveau cycle. Le front de Shiva est marqué d’un troisième oeil, symbole de sagesse. Ses longs cheveux, souvent rehaussés en chignon d’ascète, sont piqués d’un croissant de lune. De sa chevelure jaillit le Gange que le Dieu reçut jadis sur sa tête afin d’en ralentir les flots qui risquaient de détruire la terre.

Son cou est bleu à cause du poison extrait du barattage de l’océan, qu’il retint dans sa gorge. Une peau de tigre autour de la taille, son corps est enduit de cendres. Des serpents s’enroulent autour de ses bras, de son cou et de sa tête. Il porte à son cou un collier de têtes de morts, car lorsque Shiva détruira le monde, il ne restera aucun être vivant.

Shiva est souvent représenté avec quatre bras et de nombreux attributs. Le trident symbolise à la fois le combat que l’ascète doit mener contre ses désirs et les trois fonctions de la trinité: création, préservation, destruction. Le tripundraka, ces trois barres sur le front, sont censées apaiser l’esprit pendant la méditation. Shiva peut porter aussi un petit tambour et une hache…

Il a plusieurs facettes: terrifiant, ascète, seigneur de la danse, dieu protecteur et dieu de la vie.

lingam-shivaDans les temples, on le retrouve symbolisé par le lingam, une forme phallique, le plus souvent en pierre, et représente la conscience.

Shiva demeure avec son épouse Parvati, sur le Mont Kailash. Il est le père de Ganesh.

Son véhicule est le taureau Nandi, symbole du pouvoir, de la justice, de l’ordre moral et de la virilité féconde.

Doté de 1008 noms, Shiva revêt différentes formes, dont celle de Nataraja, le seigneur de la danse cosmique (tandava), qui rythme la création et la destruction de l’univers, dans un processus sans fin.