Le Sari, la robe traditionnelle de la femme indienne

Le sari est ce long tissu non cousu de 5 à 9 mètres, souvent coloré et brodé que les femmes indiennes portent avec grâce et majesté. Ce vêtement traditionnel aux mille couleurs est porté par toutes les femmes quelque soit leur caste ou leur profession. On voit en effet des policières en uniforme sari, malgré le nouveau code vestimentaire qui incite à porter le pantalon-chemise. Des agricultrices aux femmes politiciennes, des enseignantes aux infirmières, toutes portent le sari avec aisance et élégance.

le sari
Femme en sari, de style nivi, le plus populaire en Inde

Le Sari, de l’histoire ancienne

Le sari est une tenue ancestrale qui a su se renouveler et se moderniser au fil des siècles, s’adaptant aux époques et aux influences historiques. Le mot “sari” provient du sanskrit “sattika” que l’on retrouve dans la littérature antique et qui désignait le vêtement féminin. On retrouve des traces du sari dans la vallée de l’Indus qui prospérait entre 2800 et 1800 av-JC. À l’époque, il était composé de trois pièces, l’antriya, une sorte de jupe qui passait entre les jambes (à la façon du dothi), l’uttariya, un voile porté sur la tête ou l’épaule et le stanapatta, une bande de tissu qui dissimulait la poitrine. Ce qui rappelle le lehenga (ensemble jupe-top-châle) que les jeunes femmes aiment encore porter aujourd’hui et qui était (est) porté au Rajasthan. À l’origine, le sari était en coton et les tisserands utilisaient des teintures naturelles telles que le curcuma, l’indigo ou la garance rouge…

Selon l’époque, la région, la caste, le métier, les femmes ont toujours eu des techniques diverses et variées pour porter le sari. Il a pu ainsi être porté seul, sans jupon ni chemisier. Il est porté le nombril dénudé ou caché, le bustier se fermant à l’avant ou à l’arrière selon les régions…

histoire du sari
Différents styles de drapés du sari au Malabar (actuel Kerala) – 1ères décennies du XXè siècle

Après l’arrivée des britanniques, les Femme indiennes ont dû s’adapter à la mode anglaise et se couvrir davantage, à l’instar des anglaises et des anglais qui étaient couverts de la tête aux pieds. Ainsi, le chemisier couvrant les épaules est devenu la norme, essentiellement dans les villes, et les saris devaient dès lors couvrir les jambes jusqu’aux chevilles. 

Les différents styles de sari

D’une région à l’autre, les femmes portent le sari de manière différente, les couleurs et les matières ayant parfois une signification particulière. Par exemple, le jour de son mariage, la jeune femme porte traditionnellement un sari rouge, en soie. Les plus réputées pour l’occasion sont la soie de Bénarès dans le Nord et celle de Kanchipuram, dans le Sud. Les saris de coton rouges ou jaunes sont portés lors des pèlerinages. Les institutions ont leur sari-uniforme le plus souvent (les écoles, les grandes enseignes commerciales, les hôpitaux, la police ou l’armée).

La lieutenant-générale porte le sari militaire

Les techniques de drapé du sari

Là encore, chaque région, chaque communauté, a sa technique. Le style Nivi, le plus répandu à l’heure actuelle, à la fois traditionnel et moderne est un vestige de la colonisation britannique. Il est alors porté avec un jupon dans lequel est rentré le tissu après avoir subi plusieurs plissures. Le style Nauvari est connu à travers le pays, en particulier par les danseuses de lavani, dans traditionnelle et populaire du Maharastra. Le sari de 9 mètres est porté à la façon du dothi, passant entre les jambes, et remonte sur l’épaule. Le saree Atpoure, popularisé par les actrices de Bollywood, est quant à lui originaire du Bengale.

Le saree atpoure, porté dans le style du Bengale

Comment mettre un sari?

Comme on l’a vu, il y a plusieurs façons de porter la robe indienne. Nous allons tenter de vous expliquer ici comment mettre un sari nivi, le plus populaire dans l’Inde d’aujourd’hui.

La longueur d’un sari est généralement de 7 mètres, dont deux mètres peuvent être utilisés pour la conception du corsage. En tous les cas, il vous faut un sari de 5 ou 7m, un corsage, chemisier ou bustier, un jupon long, et quelques épingles à nourrice. Repérez ensuite le pallu, la partie du sari qui va aller sur l’épaule et retomber à l’arrière. Il est généralement plus décoré que le reste du sari. 

Femmes en sari en soie, apprêtées pour un mariage

1ère étape

Prenez la partie opposée au pallu, et rentrez le sari dans le jupon à droite sur l’avant. Faites un tour, en rentrant le sari dans le jupon jusqu’à revenir au point de départ.

2ème étape

Attrapez le pallu, faites-lui faire un tour derrière le dos et récupérez-le à l’avant. Sur la largeur du sari, faites des plis en utilisant l’écart entre le pouce et l’index. Puis envoyez-le vers l’arrière sur l’épaule gauche. Fixez-le avec une épingle à nourrice.

3ème étape

Reprenez le pan du sari au niveau de la jupe à gauche et tirez pour l’ajuster. Ramenez-le devant à droite et fixez-le avec une épingle à nourrice.

4ème étape

Prenez les deux parties du sari qui tombent à l’avant, et faites des plis comme avec le pallu. Rentrez le tout à l’intérieur du jupon, et pour plus de tranquillité, fixez avec une épingle.

5ème étape

Enfin, ajustez le pallu. Vous pouvez le porter plié sur l’épaule ou le faire tomber le long du bras. Vous pouvez aussi ramener le pallu vers l’avant et le rentrer dans la jupe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Guide voyage Tamil Nadu

T-Shirt Chai

OFFREZ-VOUS LE t-SHIRT CHAI

Exclusivité shrimadindia!

Disponible en 5 couleurs