fbpx

Velu Nachiyar, la première femme à vaincre les britanniques

Velu Nachiyar, la première femme à vaincre les britanniques

Velu Nachiyar: Personnage Historique de la Culture Tamoule première femme à combattre pour la liberté Velu Nachiyar, une princesse talentueuse Né

26 janvier: le jour de la République
Découvrez les 5 temples de Shiva dédiés aux 5 éléments
Bhagat Singh, le révolutionnaire

Velu Nachiyar: Personnage Historique de la Culture Tamoule

première femme à combattre pour la liberté

Velu Nachiyar, une princesse talentueuse

Née le 3 Janvier 1730 à Ramanathapuram (Ramnad), Velu Nachiyar est la fille du Raja Chellamuthu Sethupathy et de Rani Sakandhimuthal.

La princesse apprit très tôt à utiliser les armes de la guerre. Parfaite cavalière, elle excellait dans les arts martiaux. Polyglotte, elle parlait sept langues, le français, l’anglais, l’ourdou, le télougou, le malayalam et le kannada.

À 16 ans, elle fut mariée au Roi de Sivagangai, Muthuvaduganatha Periya Udaiyar Thevar, le fils du fondateur de Sivagangai. Ils eurent une fille, Vellachi.

Premier état à s’émanciper de Ramnad, Sivagangai a affronté dans de nombreuses guerres l’Empire de Tanjore et celui des Marathes.

Décidé à récupérer Sivagangai, le colonnel Smith vient livrer bataille en 1772. Le Roi Muthuvaduganatha est alors tué à Kalaiyarkoil. Un grand nombre de femmes et d’enfants périront dans cette bataille. La veuve Velu Nachiyar fuit avec sa fille, les frères Maruthu et le ministre Thandavaraya Pillai à Dindigul. Velu Nachiyar est furieuse et veut se venger des britanniques et du nawab qui ont pris son royaume. Mais son ami Thandavar Pillai lui conseille d’aller plutôt solliciter l’aide du Sultan de Mysore, Hyder Ali, principal opposant au pouvoir britannique.

Une guerrière féministe déterminée

Velu Nachiyar et Hyder Ali se rencontrèrent à Dindigul. Ils eurent une conversation en ourdou. Impressionné par sa maîtrise de la langue et par son courage, le Sultan permit à Velu Nachiyar de demeurer au Fort de Dindigul où elle fut traitée comme un Reine. Hyder Ali l’aida financièrement, en lui donnant 400 pounds (or) chaque mois, pour ses dépenses personnelles. Avec cette argent, Velu Nachiyar forma un bataillon de femmes qu’elle nomma “Udaiyal Padai”.

Les femmes s’entraînèrent avec patience et détermination 8 années durant, avant d’attaquer le Nawab et hisser sur le palais de Sivagangai, le drapeau d’Hanuman.

Quili, la capitaine de cette troupe, était prête à tout pour sauver la Reine et pour reconquérir Sivagangai. Elle fut la première bombe humaine en Inde. Lorsque Velu Nachiyar découvrit un entrepôt de munitions des britanniques, la troupe organisa un attentat suicide. Quili s’immola par le feu avant d’entrer dans l’entrepôt. Son geste fut le premier acte de guerre contre les Britanniques.

C’est ainsi que Velu Nachiyar et ses alliés reconquirent Sivagangai en 1780.

Courage, générosité et reconnaissance

Hyder Ali fit construire un temple dans son palais pour marquer son amitié infaillible envers le Reine. Quant à cette dernière, après avoir restauré son royaume,  elle fit construire une mosquée et une église à Saragani. Pour  témoigner de sa gratitude, elle offrit aussi un lion d’or au fils d’Hyder Ali, le Sultan Tipu, qu’elle considérait comme son frère.

Elle fut aussi très généreuse envers les soldats musulmans qui l’aidèrent à restaurer le Royaume.

Elle gouverna pendant dix ans avant de céder le trône à sa fille, Vellachi.

Velu Nachiyar est la seule femme dans l’Histoire indienne à avoir vaincu les britanniques, 85 ans avant que le réel combat pour la liberté ne commence. Pour cette raison, elle est appelée “Veera Mangai” of Sivagangai. Mangai signifie “jeune fille” et Veera “héroïque”.

Elle décède le 25 Décembre 1796.

COMMENTAIRES

SHRIMADINDIA: 0