Comment revenir à l’essentiel en Voyageant en sac à dos minimaliste en Inde?

Article mis à jour le

Pourquoi vous devriez voyager plus léger

Dans cet article, je vous explique comment revenir à l’essentiel en voyageant en sac à dos minimaliste en Inde. je vous raconte d’abord, comment je suis venue très tôt à me satisfaire de peu de choses, et ce que cet art de vivre, (car oui, c’en est un) m’apporte au quotidien, et en particulier lors de mes voyages. Je vous donne ensuite mes conseils pour voyager léger, avec la liste des affaires que j’emmène avec moi en voyage. Et comme, le défi me semble encore plus gros quand on est une fille, je vous donne mes astuces pour voyager avec peu de bagages, tout en restant une vraie fille coquette qui aime le shopping (enfin pas trop quand même…!).

Avant le départ, préparer son bagage en le pensant léger, c’est envisager déjà un voyage différent.

Voyager léger

L’Inde ou le retour vers l’essentiel

À la fin des années 90, j’étais particulièrement intéressée par les écrits de Gandhi, et je tirai ma devise de son livre Les lettres à l’ashram : « Ne rien posséder dont je n’ai pas besoin ». Paradoxalement, la deuxième fois que je suis allée en Inde, j’emportais avec moi un sac à dos de 65l ! Le sac lui-même pesait bien plus lourd que ceux d’aujourd’hui. La durée de mon séjour – 6 mois, justifiait selon moi la vingtaine de kilos de livres et de broutilles que je trimballais. Pourtant, durant cette immersion au Tamil Nadu, je constatai quelque-chose qui m’a véritablement séduite. Quand je visitais les habitants de la région, j’étais frappée de cette sobriété qui meublait leurs maisons, petites ou grandes, riches ou pauvres… Il me semblait que tout ce qui était dans la pièce, avait une raison utilitaire, bien que j’y ai vu toujours des bibelots. De l’eau bénite dans le corps d’une Vierge en plastique, ou un Shiva orné de paillettes et de fleurs non-dégradables. Mais Dieu a parfois son utilité… Ainsi chez le Directeur et fondateur d’une école très réputée de Madurai, je trouvais une maison dépouillée, presque nue. Le seul signe de richesse consistait en une table et des chaises en mahogani, où les repas étaient servis. J’ai trouvé cette élégante sobriété, heureuse et légère. Au point de, sans conscience véritable, adopter cette sobriété dans toute mon existence. Ne pas s’encombrer de futilités, aller à l’essentiel, toujours. Cela correspondait bien à la philosophie du Mahatma. Aujourd’hui, un grand nombre de personnes adopte ce mode de vie simple. On parle de minimalisme ou de sobriété heureuse, comme la nomme plus joliment Pierre Rabhi.

Maison minimaliste en Inde

Les bienfaits du minimalisme en voyage ou pourquoi il faut voyager léger

Aller à l’essentiel c’est se satisfaire de peu, se contenter de l’utile… Penser le contentement procure déjà une certaine douceur, mais le vivre offre un tranquille bonheur. Bien que nous vivons dans l’abondance, peu de choses sont vraiment indispensables à l’existence. Et en voyage, tout aussi peu qu’à la maison. Nous voulons toujours plus, par peur de manquer, par peur d’être différent,… Alors on s’encombre d’objets (une petite robe de soirée « au cas où », des pantalons dans tous les styles pour être toujours de circonstance…), on s’encombre de pensées (« où est-ce que je vais bien pouvoir mettre mon bagage dans ce mini bus bondé ?!?! », « comment je m’habille aujourd’hui ? »…), on s’encombre d’activités (« J’ai deux semaines pour voir toute l’Inde du sud ! »… euh non, ça… forget…).

7 Raisons de voyager léger quand on est une Femme

1. On est plus disponible pour découvrir un monde nouveau

Voyager, c’est arriver quelque-part, avec un regard neuf, c’est se débarrasser de toutes nos certitudes pour en découvrir d’autres… Si vous arrivez en Inde avec tout ce qui vous rappelle à votre pays, vos idées, vos valeurs, vous y demeurerez attaché et vous ne les remettrez pas en cause. Ça ne veut pas dire qu’elles sont mauvaises, vos idées, mais il faut se découvrir de ses habitudes, pour se découvrir soi-même et découvrir les autres. En n’apportant que le minimum vital en voyage, vous vous désencombrez l’esprit, vous vous rendez plus disponible pour le véritable voyage, c’est-à-dire pour les rencontres, les découvertes, les expériences…

Faire des rencontres en voyage

2. On est plus libre

Si vous parvenez à laisser à la maison vos chaussures préférées, parce que vous savez qu’elles ne vous serviront que trop peu, voire pas du tout, vous allez réaliser non seulement que vous pouvez vous détacher de vos affaires personnelles, vous pouvez vous en passer, mais qu’en plus, vous en ressentez un profond sentiment de liberté ! Bouddha l’a dit : «Pour te libérer de la souffrance, libère-toi de tes attachements».

se désencombrer

Se débarrasser du superflu matériel et mental, nous libère profondément.

3. On apprend à se satisfaire de ce qu’on a, le contentement

Voyager minimaliste, c’est apprendre à se satisfaire de ce qu’on possède, tout en y étant détaché. Cela procure une très grande liberté, car l’esprit n’est plus concentré sur les futilités liées au matériel. On ne craint plus les vols (bien qu’on fait toujours attention à nos papiers), mais ce n’est plus un souci majeur. Tout est sur nous ou du moins à porter de main. On ne cherche pas à AVOIR plus, on est concentré sur l’ÊTRE et le VIVRE. C’est le bonheur !

le sentiment de contentement est le fondement du bonheur

Samtosha, le sentiment de contentement, est le fondement du bonheur, de la joie suprême

Patanjali, Yoga Sutra, II-42

4. C’est plus confortable

Si voyager minimaliste apporte la liberté, nécessaire au voyage, cela apporte aussi un certain confort. Paradoxalement, nous pensons qu’en apportant tout notre petit bazar, on sera plus à l’aise. Malheureusement, c’est faux. Comme on l’a vu, notre confort personnel nous embarrasse au contraire. Tant mentalement que physiquement. Quand on doit décamper d’un hôtel à 12h et que son train n’est qu’à 21h, on est bien content de ne pas être chargé comme un dromadaire ! Que ce soit pour aller se balader ou juste aller manger dans la cantine du coin, toujours bondée à l’heure du déjeuner !

De plus, si vous voyagez avec les bus locaux, un petit sac de 20l, ça vous change la vie ! Déjà, ça rentre dans les porte-bagages. En plus, quand le bus est bondé, il arrive qu’on vous dise d’attendre le prochain si votre sac à dos est plus gros que vous.

Et bien sûr, un sac léger, comme son nom l’indique, ne pèse pas lourd sur le dos et les épaules. Adieu épaules engourdies et mal de dos…

voyage minimaliste rend heureux

5. On gagne du temps

C’est vite fait un sac à dos de 20 litres, je vous le garantie ! Pas la peine de penser, « faut que je fasse mon sac ce soir, parce qu’il faut partir tôt demain matin et ça va être dur ! ». En cinq minutes, le sac est fait, tout est à sa place, on n’oublie rien !

Vous faites une belle rencontre dans le train, et vous vous dites « allons déjeuner ensemble en arrivant ! », pas de problème ! Dès le train arrivé, pas besoin de passer à l’hôtel déposer votre « sac escargot », filez direct au resto avec votre nouvel ami et votre petit sac 20l !

Aussi, évidemment, on ne réfléchit pas pendant des heures à ce qu’on va se mettre, quand on n’a que trois tenues. Et que dire du temps gagné à l’aéroport, quand on voyage avec un bagage cabine uniquement!

Et tout ça, c’est plus de temps pour prendre son temps…! Ne pas courir, ne pas se précipiter. Savourer, c’est essentiel.

voyager léger fait gagner du temps

6. Une façon de réduire (un peu) son empreinte écologique

En devenant minimaliste, on achète plus efficace. On privilégie du matériel et des vêtements durables, qui seront souvent plus chers à l’achat, mais que l’on utilisera de longues années durant. On réduit ainsi l’impact écologique. Nous savons que l’ultra consommation est une catastrophe pour l’environnement…

7. On voyage véritablement et ça nous rend plus heureux

On ne voyage complètement qu’en étant libre comme l’air, en étant ouvert, disponible. Et en cela, voyager léger facilite les échanges avec les « locaux », attise l’utile curiosité qui nous pousse à vivre des expériences nouvelles.

Voyager léger, c’est voyager avec soi-même, tout simplement. Nous n’avons rien besoin d’autre que nous-même pour rencontrer les gens, découvrir une nouvelle culture, sa cuisine, sa musique, ses mœurs, son histoire…

Celui qui voyage sans rencontrer l’autre, ne voyage pas, il se déplace

« Celui qui voyage sans rencontrer l’autre, ne voyage pas, il se déplace ».

Alexandra David Neel

En voyage, c’est plus facile de vivre l’instant présent, de lâcher prise, d’expérimenter le contentement. Mais en voyageant minimaliste, c’est ENCORE plus facile. C’est le moment d’en profiter. Liberté, Bonheur, Paix intérieure, Sérénité, Vie… voilà ce à quoi nous convie le voyage minimaliste.

« Que du bonheur ! »

mon amie Dali 😉

Mode d’emploi pour voyager minimaliste (même quand on est une femme)

En 2010, je voyageais avec un sac à dos quechua 40l de chez Décathlon. Ce sac était léger et drôlement bien fait, avec des sangles très confortables, et deux ouvertures faciles une sur le dessus, et une autre ventrale, façon valise. Tellement agréable que j’ai voyagé avec pendant des années. En plus, ça passait déjà en bagage à main à l’aéroport. Sauf que le problème quand on a un sac à dos de 40l, c’est qu’on peut y mettre beaucoup de choses… trop de choses. On peut partir avec un sac de 8kg, et se retrouver en cours de route avec plus de 15kg ! Malheureusement, tant qu’il y a de la place, pourquoi se priver de cette belle tunique d’un rouge si profond ou de ce beau sac brodé qu’on ne retrouvera nulle-part ailleurs.. !

Aller à l’essentiel

comment faire le tri dans ses affaires pour voyager léger

Pour voyager plus léger, il faut aller à l’essentiel, faire le tri entre ce qui est vital et ce qui constituera davantage une barrière qu’un confort. De toute façon, pas le choix. Trier. Plusieurs fois. Sélectionner ce qu’on veut absolument apporter avec soi, par nécessité (ce qui est nécessaire est subjectif, mais essayez d’être le plus objectif possible, il en va de votre liberté). Et qu’on se rassure, ce qui est nécessaire, n’est pas nécessairement laid.

1. Visualiser ce qu’on veut apporter en voyage

Mettez tout ce dont vous pensez avoir besoin sur votre lit ou sur une table. Cela permet de visualiser l’ensemble, et de mieux se rendre compte de ce qui est véritablement nécessaire. On hésite à prendre ce pantalon, on l’aime bien, mais il prend plus de place qu’un autre. Une seule règle : « Dans le doute, abstiens-toi ».

Pour la petite histoire…

On m’avait tellement mise en garde de la tourista, que pendant des années, j’ai trimballé des boites d’imodium dans ma trousse à pharmacie, sans jamais les utiliser. Il a fallu que j’arrête d’en emmener pour en avoir besoin ! Ah ! Ah ! Mais, du coup, je me suis rendue compte qu’on en trouve dans toutes les pharmacies ici (pas du même nom, mais c’est la même substance active (Lopéramide chlorhydrate) et c’est donc tout aussi efficace!).

En parlant d’imodium, la trousse de secours, ça aussi, ça a été un casse-tête! Finalement, j’ai fait le choix d’aller à la simplicité là aussi. La difficulté réside dans la façon d’allier simplicité et sécurité. Je n’emmène plus grand chose, je vous dis tout plus bas…

2. Bien choisir son sac de voyage(comment bien choisir un sac pour voyager leger)

Choisissez un sac de voyage adapté et un sac pour le quotidien tout aussi adapté à vos besoins (Pour voyager en Inde, le sac à dos me semble le plus approprié). En prenant en compte, que plus le sac est grand, plus on est tenté d’en mettre. Aussi, si vous bougez souvent, vous avez souvent votre sac sur le dos. Assurez-vous qu’il soit confortable, avec des sangles rembourrées et ajustables, un dos anti-transpirant…

Préférez aussi un sac avec des rangements ou pochettes, qui réduisent le nombre de trousses et au final font gagner de la place.

Osprey Daylite Travel sac à dos quotidien unisexe - Petrol Blue O/S
  • Clip porte-clés à l'intérieur
  • Compartiment rembourré pour ordinateur portable et tablette
  • Poche pour passeport anti-RFID
  • Sangle de Sternum avec sifflet
  • Poche anti-égratignure pour lunette et appareil électroniques

3. Ma méthode Chako/chakba

En voyage, il nous faut forcément du change. Alors, préférez des vêtements solides mais légers, bien que le climat en Inde varie d’une région à l’autre, et d’une saison à l’autre… Pour plus de simplicité, essayez de vous arranger pour que chaque haut s’accorde avec chaque bas, chako/chakba. Cet exercice est en général très facile pour les garçons. Mais, les filles, on y arrive je vous assure, et ça nous aide réellement à prendre moins de linge.

Des vêtements légers pour voyager, oui. Mais attention, les filles, en Inde, les moeurs n’apprécient guère les épaules ou les jambes dénudées. Si vos vêtements doivent être légers, n’en gardez pas moins à l’esprit qu’ils doivent être assez couvrants pour ne pas choquer vos hôtes indiens.

4. Ranger son sac à dos avec efficacité

Faire son sac peut-être un vrai casse-tête. Et selon qu’on le fasse d’une façon ou d’une autre, on peut y entasser du simple au double. Rouler le linge me semble la façon la plus efficace pour économiser de l’espace. En plus, ça rend les vêtements infroissables.

Utiliser organisateurs de valise ou pochettes de voyage pour vêtements. Ça libère beaucoup de place et en plus, c’est très pratique, puisque ça rend les vêtements très accessibles dans le sac à dos. Ça me sert également d’oreiller…

Promo
Osprey Ultralight Packing Cube Set - Electric Lime (S/M/L)
  • Forme rectangulaire pour emballage efficace
  • Accès par le dessus avec fermeture éclair
  • Poignée de transport en toile robuste
  • Paquet de 3
Ce que j’emporte en voyage (mon essentiel à moi)

De mon côté, selon le type de voyage, je pars avec un sac à dos de 20l, quasi plein dès le départ, et un sac à main ou un petit sac à dos de 10l. Mes sacs sont très fonctionnels, grâce à de multiples poches ou compartiments. Le petit sac d’appoint est utile pour les excursions. Sac à dos/ sac à main, à vous de voir. Si vous envisagez de louer une Enfield pour parcourir l’Inde, le sac à dos sera plus pratique. Tandis que si partez en mode plus traditionnel, le sac à main en bandoulière sera parfait.

Au départ, 20l, ça fait un peu peur, mais plus on se libère de choses inutiles, plus on se rend compte qu’au final, on n’a vraiment pas besoin de grand-chose…

Petit conseil d’amie…

Choisissez un sac facile d’entretien ou encore mieux avec une housse de protection. Les portes-bagages dans les bus et les trains réservent parfois des surprises… Ne soyez pas étonnées de vous retrouver avec une substance non identifiable sur votre sac. Aaargh !!!

housse de protection pour sac à dos

En plus de préserver l’intégrité de votre sac, la housse pour sac à dos est une barrière efficace contre les voleurs.

Ma Garde-robe pour 6 mois entre le Tamil Nadu et le Kerala

  • 1 legging
  • 1 pantalon léger
  • 1 jean
  • 1 t-shirt manches longues
  • 1 t-shirt manches courtes
  • 1 chemise en coton un peu épaisse (pour la montagne)
  • 3 tuniques (achetées sur place)
  • 1 polaire compacte et légère
  • 7 slips
  • 2 soutien-gorges
  • 1 foulard
  • 2 shorties de nuit et 2 débardeurs
  • 1 nighty (chemise de nuit indienne) pour être « habillée » et pas sortir en shorty pour aller à la douche dans une auberge ou un guesthouse.
  • 1 maillot de bain
  • 1 paire de chaussettes (ou 2 si je vais faire pas mal de rando dans les Nilgiris)
  • 1 paire de chaussures de trail légères
  • 1 paire de tongs plastiques pour la douche
  • 2 serviettes de toilette à séchage rapide
Quels vêtements pour un voyage minimaliste

Tous mes vêtements sont en coton pour éviter les allergies, et légers pour ne pas peser et pour sécher rapidement (toute façon il fait toujours chaud).

Ainsi, j’ai de la place au cas où je souhaite m’offrir un pantalon léger ou une petite robe. Parce que bon, on est en quête de sagesse, mais on n’est pas des nonnes, non plus…

Voyager avec un sac à main en Inde

Ça peut surprendre, mais je suis plus à l’aise avec un sac à main, que je tiens sous le bras qu’avec un petit sac à dos. D’ailleurs, je suis partie dernièrement avec un petit sac à dos. Hé bien, pour la première fois depuis que je voyage en Inde, je me suis fait voler mon porte-monnaie dans le bus !

En plus, un sac à dos, c’est trop le bazar ! Dans le sac à main à compartiment, tout est bien rangé à sa place, pas besoin de sortir ses trucs perso ou sa liasse de roupies, pour trouver un stylo !

Il faut choisir le sac à main en fonction de ses besoins personnels. En toile, en cuir, en synthétique, à chacune son style… Me concernant, le seul critère est que je puisse y ranger mon ordi,… et qu’il soit beau of course! Le sac à bandoulière est pratique pour voyager, car on peut le porter sous le bras ou façon besace.

Voyage avec un sac minimaliste en bandoulière

L’essentiel pour moi, ce sont les compartiments. Tout ce qui est important (argent, papiers…), j’évite de les sortir à l’extérieur. Je les mets à l’abri dans une poche fermée, de laquelle ils ne peuvent pas tomber quand j’ouvre mon sac pour prendre autre chose. J’ai aussi une pochette zippée pour mettre les trucs importants mais dont je vais avoir besoin dans la journée ou souvent (comme le passeport ou le billet de train).

Mon matériel de nomade digitale

le matériel pour nomade digital
Le matériel obligatoire pour le travail

Merci, la technologie… Les livres, les carnets de voyage, carnets d’adresse… ça prenait tellement de la place !

  • mon ordi portable ultra-compact et léger et son chargeur
  • mon smartphone et son chargeur
  • des écouteurs
  • ma liseuse Kindle qui ne me quitte plus
liseuse pour voyager

Nécessaire de toilette et pharmacie pour voyager en Inde

  • une brosse à dents (on en trouve sur place)
  • dentifrice (on en trouve sur place)
  • du fil dentaire (on en trouve dans les grands supermarchés)
  • un pot d’aloe vera (à acheter dans les magasins Khadi)
  • trois bouteilles 60ml (pour l’avion) de nettoyant pour les lentilles (+ une bouteille de 650ml que j’achète sur place, quand la 1ère bouteille de 60ml est finie)
  • six paires de lentilles (pour 6 mois)
  • une pierre d’alun
  • un peigne et quelques élastiques
  • du paracétamol (une boîte suffit, on en trouve sur place)
  • des pansements imbibés d’antiseptique/antibactérien, comme le chlorure de benzalkonium
  • deux flacons d’huile essentielle de tea-tree (pour traiter les petits bobos et petites infections)
  • un thermomètre
  • Un tube de crème Odomos, à acheter sur place. Il faut un répulsif à moustiques, c’est certain. Avec la dengue, le chikungunya, l’encéphalite japonaise, il vaut mieux se prémunir contre les piqûres…

Une petite astuce…

Les mini-produits de beauté en IndeGrâce à la variété de formats de produits de toilette, on n’a pas besoin de porter savon, shampooing, etc…  On peut acheter en Inde uniquement ce dont on a besoin. Si je reste une seule nuit quelque-part (ce qui est très rare), je n’achète que des échantillons. Je peux ainsi me procurer le savon ayurvédique MÉDIMIX anti-allergique, une dose de shampooing, une dose d’huile de coco… Pour les séjours d’une semaine, on trouve des mini bouteilles de coco, des mini après-shampooings, mini tubes de dentifrices ou de crème anti-moustiques. Tous ces formats sont vraiment pratiques, même s’il vaut mieux se contenter vraiment de l’essentiel, là encore, pour limiter la pollution due au plastique.

Les petits plus essentiels

Je porte dans mon sac à main (minimaliste bien sûr!)

voyager avec un sac à main
  • un petit carnet de notes et un stylo
  • une petite pochette (avec pince à épiler, coupe-ongles, bouchons d’oreille, 2 mini roll-on (1 anti-douleurs et 1 parfum, achetés sur place), baume à lèvres (de la marque Himalaya, acheté sur place), deux ou trois pansements, deux cachets de paracétamol, un mini-tube d’Odomos*, deux dosettes de sérum physiologique).
  • un tube de crème solaire pour le visage
  • un mouchoir en coton (acheté sur place)
  • un porte-bonheur –une petite graine sacrée indienne, qu’on appelle oeil de rudra ou rudraksha

Et puis, le nécessaire sentimental…

  • mon carnet de voyage offert par ma filleule Anaïs
  • un petit coeur coloré fait et offert par Shernisse, la fille d’une amie proche

Autres petites choses utiles

  • une corde pour le linge et 6 pinces à linge
  • mon verre en métal pour mon café le matin (mon cher et tendre porte la petite bouilloire et le sucre, donc je peux me permettre…).
  • un petit cadenas pour le sac à dos
  • un sac à viande (ou un drap simple et léger), pratique dans les trains-couchettes ou quand les draps de l’hôtel ne sont pas très inspirants…

Mes conseils beauté en voyage en Inde

L’Inde est un pays très chaud et poussiéreux. La peau a tendance à se déshydrater facilement. Or on ne voyage pas pour revenir toute ridée avec les cheveux secs (ou alors nous sommes très peu…)! Cela dit, pas besoin d’alourdir votre sac avec des tonnes de crèmes hydratantes, il y a une solution toute simple: Adoptez la méthode ayurvédique!

Beauté des cheveux des indiennes

Avant la douche, appliquez sur tout le corps de l’huile de coco. Massez bien et laissez agir vingt minutes. Lavez-vous avec un savon aux plantes comme Médimix. Et cela suffit amplement à avoir une peau souple et bien hydratée. Si ce n’est pas le cas, le soir, après la toilette, appliquez un peu de gel d’aloe vera, c’est très efficace! Ou mieux, allez consulter un médecin ayurvédique, qui vous prescrira une huile de coco enrichie adaptée à votre peau.

De plus, le coco a des propriétés anti-bactériennes, et vous pouvez même l’utiliser pour vous brosser les dents si vous êtes en panne de dentifrice! Si vos cheveux sont secs, faites comme les indiennes. Passez un peu d’huile de noix de coco naturelle, Parachute sur votre chevelure chaque matin, avant de vous coiffer. C’est l’huile préférée des indiennes. 100% pure, elle est comestible et s’utilise aussi en cuisine.

Si vous avez l’habitude de vous faire des masques, c’est le moment de tenter le masque au curcuma, un nettoyant et anti-rides naturel.

Enfin, pour prendre soin de votre peau, pensez à boire beaucoup d’eau et évitez les expositions au soleil de midi… Mangez autant de fruits que possible (épluchez-les vous même par contre, et rincez-les avec de l’eau potable ; n’achetez pas les bols de fruits coupés très tentants dans la rue!).

À chaque problème de filles sa solution

Comment oser faire du shopping en voyageant léger ?

C’est la question qui fâche quand on parle de minimalisme à une fille. “Comment je vais faire pour ne pas craquer ?” ,”Je vais être obligée de racheter un sac sur place!!”, « le minimaliste, très peu pour moi, j’aime trop acheter des choses nouvelles ! », « Et comment je vais ramener des souvenirs aux gens que j’aime ? ».

Voyager minimaliste quand on aime le shopping

D’abord, vos proches n’ont pas besoin de se souvenir de ce qu’ils n’ont pas vu, ni vécu…

Et, bonne nouvelle, voyager léger sans se priver de shopping , c’est possible !

Comment? C’est simple, apportez avec vous des vêtements que vous aimez mais qui ont déjà fait leur temps et dont vous pourrez vous débarrasser dès que vous tomberez sur une tunique ou un pantalon qui vous fait craquer ! À vous, la belle robe d’été ou le pantalon léger marchandé à Mamallapuram! Idem pour le sac. Moi, j’emmène un vieux sac en général, dont je pourrais sans rancune me séparer quand j’en aurais trouvé un trop beau, trop design, trop parfait !

Comment gagner plus de place dans notre sac en restant féminine et coquette en voyage?

  • ne pas s’encombrer d’un épilateur électrique ou de bandes dépilatoires, on trouve partout en Inde des salons de beauté (Beauty parlor) qui s’occupent de nos poils à moindre coût, mais aussi de nos mains, de nos pieds, de notre visage…
  • porter les bijoux sur soi (attention tout de même, qu’ils ne soient pas trop bling bling, pour ne pas attirer les convoitises…). Personnellement, je porte ma montre, mes boucles d’oreilles (j’ai généralement du mal à ne pas en acheter au moins une autre paire sur place, mais c’est tout petit..!)
  • en finir avec les tampons, et opter pour une Coupe Menstruelle.
  • oublier le maquillage, ou prendre le minimum vital (1 mascara, 1 crayon, 1 rouge à lèvres). Pas besoin de fond de teint en Inde. D’abord, il fait chaud, et le soleil aura vite fait de vous donner bonne mine.

Poids et dimensions des bagages cabines selon les compagnies Aériennes

Dimensions et poids des bagages en cabine
Dimensions et poids des bagages en cabine

Ce qu’il faut savoir pour voyager avec un bagage cabine seulement

Si vous voulez voyager léger, vous envisagez sûrement de ne voyager qu’avec un bagage-cabine. Alors, sachez qu’il y a quelques règles à respecter, sans quoi votre sac à dos devra aller en soute.

  • Chaque compagnie a des réglementations différentes concernant les dimensions et le poids de vos bagages.
  • N’oubliez pas que certains articles sont interdits en cabine, comme les ciseaux, les couteaux (même suisses), les aérosols… C’est toujours un peu rageant de se faire confisquer son super couteau suisse! Oubliez-le à la maison.
  • Tous les liquides et gels doivent être transportés dans des contenants de 100ml maximum, et placés dans un sachet en plastique transparent fermé de 20×20 cm maximum. Chaque passager est autorisé à transporter jusqu’à 1litre en tout.

Mon sac à dos fait à peine 5kg et mon sac à main 2kg, avec l’ordi. Je dois reconnaître que c’est confortable, je voyage à l’aise… J’ai trouvé un bon équilibre entre mes besoins essentiels et le poids de mon sac. Ça me change véritablement la vie, surtout qu’elle consiste essentiellement à voyager…

yoga sur la plage

J’espère que cet article vous aidera à faire votre sac à dos pour partir en Inde, ou ailleurs… Si vous avez des idées pour alléger encore nos sacs de voyageuses (et voyageurs), n’hésitez pas à les partager dans les commentaires 😉

Et pour bien préparer votre voyage en Inde, retrouvez toutes les infos sur “Organiser son voyage“.

Et puis, si vous voulez en savoir plus sur le minimaliste et comment ralentir, je vous invite à visiter le blog minimaliste de Marie, Slow & cute, qui est tout plein de bons conseils 😉

En attendant, bon voyage en toute légèreté à toutes et à tous!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Guide voyage Tamil Nadu

T-Shirt Chai

OFFREZ-VOUS LE t-SHIRT CHAI

Exclusivité shrimadindia!

Disponible en 5 couleurs